Xbox paie son absence de stratégie pour déployer la VR sur ses consoles alors que le PSVR atteint les 700 millions de dollars en vente de casques.

La VR est jeune et l’adoption de cette technologie est encore faible par rapport au monde du gaming traditionnel, mais on ne peut plus ignorer que les ventes de plus en plus nombreuses du PSVR le casque de réalité Virtuel de la Playstation, qui reste un accessoire très coûteux pour la PS4, procure à Sony un bénéfice considérable.
A une période où Sony semble déjà avoir une avance significative dans les ventes de consoles, et où le PSVR affûte l’avantage concurrentiel de ces dernières, la pression s’intensifie pour que Microsoft trouve sa stratégie Xbox VR et ce, rapidement avant de laisser passer le train.

Une redistribution des cartes.

Rien qu’un point du vue des consoles, Sony a annoncé que les ventes de PS4 (y compris PS4 et PS4 Pro) ont atteint 70,6 millions d’unités en décembre 2017. Pendant ce temps, Microsoft n’ a pas dévoilé publiquement leurs chiffres de ventes Xbox One depuis un long moment, bien que les estimations du début d’année ont estimé les ventes de la dernière console de Microsoft entre 30 et 40 millions d’unités. Sur le plan de la concurrence, c’est un écart énorme.
Ce qui n’aide pas du tout Xbox à faire son retard au yeux des joueurs est simple : PlayStation a une grosse coche dans la colonne VR alors que Xbox n’en a pas.

Il faut cependant temperer : la VR n’est pas l’unique cause de la progression et de l’avantage de la PlayStation, mais elle y apporte sa pierre. Les chiffres de vente de la PlayStation VR ne sont peut-être pas énormes par rapport à ceux de la PS4, mais c’est un appareil coûteux – souvent encore plus cher que la console qui l’alimente – qui mécaniquement apporte une bonne rentabilité.

Le 7 décembre 2017, Sony annonçait officiellement que l’installation du PSVR atteignait 2 millions d’unités. Le casque est vendu dans plusieurs bundle différents allant, (aux États-Unis au moins), du Launch Bundle à 500$ au casque en standalone à 290$. Tout cela dégagerai un prix de vente moyen de 350 $ (car il faut prendre en compte qu’en Europe les prix sont un peu plus élévés), nous pouvons donc estimer que Sony a tiré quelque 700 millions de dollars en revenus coté hardware. Le chiffre d’affaires généré par la partie software devrait en rapporter beaucoup plus.

Ce n’est pas un montant énorme par rapport aux revenus de la console PS4 elle-même, mais c’est certainement un chiffre d’affaires en progression et une nouvelle source de revenus que la Xbox n’exploite pas et de facto renforce le leadership de la console de Sony. La pression monte de plus en plus pour Microsoft qui doit clairement établir un plan d’attaque

Le faux départ de la Xbox One X sur la VR

Lorsqu’elle a été présentée pour la première fois à l’ E3 2016, Microsoft avait clairement indiqué que la Xbox One X (appelée « Project Scorpio » à l’époque) allait « mener l’industrie dans un avenir où le vrai jeu 4K et la VR haute qualité sont la norme, pas une exception« . Il a même été annoncé que Fallout 4 VR (récemment sorti pour les casques VR PC) sortirai sur cette console.

À peine plus d’un mois plus tard, Phil Spencer, directeur de Xbox, donnait des messages contradictoires au sujet de la prise en charge de la RV sur la Xbox One X. En 2017, il est devenu clair que la console n’aurait aucun projet ou systeme de VR au lancement, et Microsoft n’ a même pas dit si nous verrons ou non de la VR sur la Xbox One X en 2018.

La bévue marketing est particulièrement étrange, car Microsoft a réalisé un déploiement impressionnant de sa plate-forme de VR ‘Windows Mixed Reality’ côté PC. Le mois dernier a vu le lancement des casques VR Windows, issus d’un partenariat avec divers fabricants de matériel PC (Acer, Asus, Lenovo, HP…), et une grande mise à jour de Windows 10 qui intègre la VR directement dans le système d’exploitation.

Dans une interview plus tôt cette année, le directeur de Xbox Phil Spencer a suggéré que si Microsoft ne se lançait pas dans le VR sur Xbox c’est parce « qu’ils ont pensé que le salon n’était pas un bon endroit pour les casques attachés » alors que l’industrie de la VR est « à quelques années d’une solution de RV sans fil« .

Mais si Microsoft prévoit d’attendre « quelques années » pour la technologie sans fil pour enfin déployer une offre de VR sur Xbox, ils vont continuer à laisser quelques milliards de dollars de revenus supplémentaires à un concurrent qui a déjà une avance appréciable.

Traduction de l’article de Roadtovr.com